Concert « Cendrillon à Berlin » – OUM, SMCQ et ESBQ

Date
Samedi 8 décembre 2018
Débute à 19:30
Prix
30 $; 25 $ (aînés); 15 $ (étudiants*); 15 $ (employés de l'UdeM*) | *sur présentation de la carte
Contact
Faculté de musique
514 343-6427
Site Web
Lieu
1600, rue Saint-Urbain
Montréal, QC Canada
H5B 1E4

514 285-4200
Site Web | Itinéraire et carte
Catégories
Groupes


Consulté 267 fois
Concert « Cendrillon à Berlin » – OUM, SMCQ et ESBQ

Concert de l'Orchestre de l'Université de Montréal

en collaboration avec la Société de musique contemporaine du Québec

avec la participation spéciale de l’École supérieure de ballet du Québec

Chefs d’orchestre :

Walter Boudreau, directeur artistique de la SMCQ
Jean-François Rivest, directeur artistique de l’OUM

Programme :

Keiko Devaux
À perte de vue... (création) –  Lauréate du Concours de composition 2018 de l’OUM
Direction : Walter Boudreau

Walter Boudreau
Berliner Momente IV
Direction : Walter Boudreau

Sergueï Prokofiev
Ballet Cendrillon* – Extraits choisis par Jean-François Rivest
Direction : Jean-François Rivest

*Avec la participation spéciale des élèves de l’École supérieure de ballet du Québec sur une chorégraphie de Gaby Baars

Le mot du directeur artistique de l'OUM, Jean-François Rivest

«  Ce concert spécial, sous le signe de la création, est le fruit d’une collaboration entre l’OUM, la Société de musique contemporaine du Québec et l’École supérieure de ballet du Québec. On y entendra d’abord une nouvelle œuvre de la plume d’une lauréate du Concours de composition de l’OUM, suivie de l’immense Berliner Momente IV, panorama de 30 minutes de Walter Boudreau qui dirige également la première partie du concert. En matière de musique contemporaine, lorsque l’aventure est substantielle et passionnante –  ce qui sera sans doute le cas ici – le public s’emballe !

En deuxième partie, il est aussi question de création, en ce sens que la suite façonnée à partir d’extraits du magnifique ballet Cendrillon de Prokofiev est toute nouvelle. En effet, trois suites tirées du ballet existent déjà, mais il s’agit de trois chaînons qui font l’ensemble lorsque réunis. J’ai choisi, au contraire, de répartir l’expérience de ce « mythe-ballet » en 45 minutes où s’exprime l’intégralité de l’histoire de Cendrillon. En prime, cette nouvelle suite sera dansée par les étudiants de l’École supérieure de ballet du Québec dirigée par Anik Bissonnette, le tout présenté à la Maison symphonique de Montréal.  »  - Jean-François Rivest

Le mot du directeur artistique de la SMCQ, Walter Boudreau

« L’aventure des Berliner Momente a commencé en 1988, alors que je recevais une commande de Radio-Canada pour célébrer le 750e anniversaire de la fondation de la ville de Berlin. Puis, au fil du hasard des commandes, j’en ai composé quatre autres, dont le dernier en 2008 !

J’ai basé mon œuvre sur deux matériaux principaux, correspondant à deux aspects fondamentaux de l’histoire du peuple allemand. D’une part, l’hymne national allemand (tiré du célèbre quatuor à cordes « Empereur » de Joseph Haydn) symbolise l’aspect digne, noble, lumineux, du peuple allemand. D’autre part, plusieurs motifs tirés du Crépuscule des Dieux de Richard Wagner évoquent son aspect tragique, douloureux et sombre.

Si j’ai choisi de développer davantage sur les musiques de Haydn et Wagner, c’est que je chéris profondément ces deux compositeurs et que les grandes œuvres transcendent leur époque tout en constituant une source infinie d'inspiration pour les compositeurs à venir… » - Walter Boudreau

Le mot de la directrice artistique de l’ESBQ, Anik Bissonnette

 « Danser sur scène avec un orchestre est l’un des grands bonheurs que j’ai vécus au cours de ma carrière. C’est pourquoi je suis si heureuse de pouvoir l’offrir à mes jeunes danseurs grâce à cette belle collaboration avec l’Orchestre de l’Université de Montréal. Avec Jean-François Rivest à la direction, je sais qu’ils sont entre bonnes mains pour donner vie à une nouvelle Cendrillon. Afin d’adapter ce classique, j’ai fait appel à un créateur maîtrisant le répertoire et sachant parler à la fois aux sens et à l’intelligence du public. Je n’ai pas peur de l’affirmer : Gaby Baars est un prince de la chorégraphie ! »

Le mot du chorégraphe, Gaby Baars

 « C’est tout un honneur d’être appelé à créer de nouveaux pas sur la grande musique de Prokofief. J’ai accepté ce défi parce que j’ai eu moi-même le privilège de danser la Cendrillon de Jean-Christophe Maillot. Cette œuvre acclamée m’a bien sûr inspiré, mais je me suis également imprégné des multiples versions de ce conte de fées, porté à la scène et au cinéma maintes et maintes fois. Je vous propose de redécouvrir cet univers dans toute sa candeur et sa fraîcheur. »

Informations et billets

Mois précédent novembre 2018 Mois suivant
L M M J V S D
      01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Partager cet événement

Sauvegarder cet événement